PartenairessingleRéalité augmentée

4 fonctionnalités détaillées de réalité augmentée (RA)… par Wikitude

Un article exclusif, posté par notre invité, partenaire technologique dans la RA, Wikitude !

Si vous travaillez dans le domaine des musées, vous avez probablement entendu parler de la réalité augmentée - la technologie qui a contribué à accroître le nombre des applications dans le secteur "éducatif".

Dans le cadre de cet article, le fournisseur de technologie de RA, Wikitude, partage des cas d'utilisation et des fonctionnalités de réalité augmentée qui peuvent être utilisées pour améliorer l'expérience globale des visiteurs dans les musées.

Caractéristiques de la réalité augmentée & son utilisation dans les musées

Avant de détailler chaque fonctionnalité, une brève présentation de la technologie en question.

La réalité augmentée (RA) est la technologie qui permet aux différenst éléments digitaux (animations, vidéos, liens interactifs, texte, augmentations 3D, etc.) d’être mis en superposition avec la vue du monde réel présentée aux les visiteurs à travers des casques, des tablettes et des smartphones.

RECONNAISSANCE D'IMAGE

Reconnaître, suivre et augmenter les images 2D

La reconnaissance d'image, également appelée "fonctionnalité de référence" lorsqu'il s'agit de RA, est l'une des fonctions de RA les plus utilisées et les plus polyvalentes à ce jour. Testée et approuvée par un certain nombre de musées, cette fonctionnalité va probablement continuer son ascension et son expansion.

L’expérience de RA commence lorsque les visiteurs numérisent une image connue qui est ensuite "reconnue" et suivie pour afficher de manière transparente un contenu numérique tel que des vidéos, des modèles 3D, des liens, etc. sur l’image affichée à l’écran de l’utilisateur.

Cas d'utilisation du musée avec la reconnaissance d'images :

"Augmenter" les cartels de musée, des documents anciens, des peintures, des panneaux, des catalogues imprimés, des brochures, des balises d’information, des documents 2D interactifs à des fins promotionnelles et éducatives, etc.

The Celelt Speaking : Expérience muséale celtique augmentée.

Bien que la reconnaissance d'images soit actuellement à l'honneur, la technologie de la réalité augmentée offre bien d'autres possibilités. Continuez à lire pour en savoir plus...

RECONNAISSANCE D'OBJETS ET DE SCÈNES

Reconnaître, suivre et améliorer des objets, des pièces et des environnements réels

Peu de temps après le succès de la technologie de la reconnaissance d’images, les utilisateurs ont souhaité "augmenter" non seulement les images, mais également les objets 3D.

Le suivi des objets, comme son nom l'indique, peut être utilisé pour créer des expériences de RA avec des bâtiments et des objets du monde réel. Actuellement, cette technologie est la plus couramment utilisée pour "augmenter" les machines, les jouets, les modèles miniatures, les produits, etc.

La mise en valeur d’images, puis d’objets, permet d’"augmenter" des éléments encore plus volumineux - il s'agit de la fonctionnalité connue sous le nom de "reconnaissance de scène".

La reconnaissance de scène est la fonction de RA idéale lorsque, dans certains cas, il est nécessaire d’"augmenter" les façades des bâtiments et de créer des scènes plus élaborées.

Cas d'utilisation du musée avec de la  reconnaissance d'objet et de scène :

"Augmenter" les statues, les œuvres d'art, les objets anciens et les reliques, les machines, les jouets, les modèles et répliques miniatures, les spécimens cartographiés, les squelettes, les éléments architecturaux de l'installation elle-même, voire même les stars - ou du moins une de leur version en cire.

.

RA FONDÉE SUR LA LOCALISATION

 

 

Créer des repères géographiques pour "augmenter" les points d’intérêt géographiques

Geo RA est l’une des premières technologies à ouvrir la voie à toutes les autres fonctionnalités de RA disponibles aujourd’hui. Il y a plus de dix ans, Wikitude a été la première entreprise à lancer la toute première application de RA basée sur la localisation.

Cette RA étant plus spécifiquement déclenchée par des emplacements géographiques prédéterminés, les développeurs professionnels peuvent créer des expériences de RA se produisant autour de la position exacte de l'utilisateur. Le cas d’utilisation le plus connu de Geo AR est Pokémon GO.

Au-delà des expériences ludiques et interactives pouvant être créées autour de cette fonctionnalité, les développeurs peuvent également utiliser la RA localisée pour enrichir des contenus utiles tels que des critiques d’établissements, des prix, des menus quotidiens, une vue ancienne de sites, des informations générales sur le musée ou ses environs, voire même le public. Il peut s'agir également : des horaires et arrêts de transport, des indications de guides touristiques, etc.

 

 

 

Cas d’utilisation des musées avec la RA, fondés sur la localisation :

"Augmenter" les jardins, les monuments, les fontaines, les bâtiments, les itinéraires, les prix des billets, les faits historiques, les informations sur les bâtiments, les horaires d’exposition, des jeux éducatifs, etc.

Référence : Nord de la France.

SUIVI INSTANTANÉ (SLAM)

 

Détecter, suivre et augmenter les surfaces, sans qu'aucun marqueur ne soit nécessaire.

La possibilité d'augmenter les images, les objets, des scènes voire même les éléments de géolocalisation offre aux développeurs un grand nombre de choix à utiliser lors de la création d'expériences de RA. Cependant, que se passe-t-il si l'on souhaite faire apparaître ceux-ci à un moment spécifique, pour qu'ils s'intègrent de manière transparente dans le champs de vision de l'utilisateur ? La réponse est : faire le choix d'utiliser le "Markerless AR", également connu sous le nom de "suivi instantané".

Grâce à une technologie appelée SLAM, abréviation de Simultaneous Localization and Mapping (Localisation et mappage simultanés), le contenu "augmenté" peut être placé comme s'il était intégré à l'environnement physique en demandant simplement à l'utilisateur de pointer son appareil là où il souhaite placer et afficher l'augmentation numérique. L'environnement sera enregistré, cartographié et compris par l'algorithme SLAM qui décidera ensuite où et comment présenter l'expérience de RA.

 

 

Suivi instantané et cas d'utilisation des musées :

"Augmenter" les sites en ruine pour voir une structure dans toute sa splendeur, placer des modèles de spécimens en numérique à proximité de fossiles (statiques, interactifs ou en mouvement) ; on peut ainsi créer une collection "enrichie" que les visiteurs pourront visualiser et partager, quelque soit le domaine : l'art, l'histoire, la culture, les sciences, l'astronomie, etc.

Les possibilités sont infinies et peuvent être adaptées à la collection et aux besoins spécifiques du musée concerné.

Vous voulez donner votre avis ?

Vous avez des questions, une requête particulière ?

Ecrivez-nous... Nous sommes curieux d'avoir votre retour !

Suivez nous...

Application géolocalisée / Exposition Artistes et Robots

En savoir plus

Application Géolocalisée / Ville d’Auch

En savoir plus