AccessibilitésingleMédiation tout publicsinglePartenaires

S.O.S Musée fermé pour rénovation… Quelles sont les tendances ?

Les musées et les sites du patrimoine du monde entier sont régulièrement confrontés aux moyens de continuer à intéresser les publics lorsque des espaces doivent être fermés en raison de rénovations ou de changement d'expositions.

De telles fermetures ont souvent pour objectif de moderniser des espaces ou de créer de nouveaux contenus, dans le but d'améliorer l'expérience des visiteurs...

Un bel exemple de rénovation à venir, est celui prévu au Grand Palais à Paris. Ce bel endroit fera l'objet d'une rénovation importante et doit être prêt pour sa réouverture avant les Jeux Olympiques de Paris 2024. La fermeture devrait avoir lieu entre décembre 2020 et mars 2023.

Parmi plusieurs éléments, l’objectif principal est de véritablement moderniser le fonctionnement du bâtiment et, ce faisant, de transformer radicalement la répartition des espaces. Comment ? En reliantt la très célèbre nef centrale avec le Palais de la Découverte, inauguré en 1937 et jamais rénové depuis lors.

En 1937, le Palais de la Découverte était un espace conçu uniquement pour les sciences ; cette rénovation est donc l'occasion pour la muséographie d'intégrer des techniques de médiation scientifique utilisant des éléments numériques pour "rester en contact" avec le jeune public.

De plus, cette rénovation va offrir à ce bâtiment six salles d’exposition modulaires supplémentaires, chacune d’une superficie d’environ 6 458,35 mètres carrés, donc de plus grandes surfaces pour accueillir des expositions temporaires... renforçant ainsi leur lien avec le secteur privé en doublant la capacité actuelle de la nef, ouvrant des balcons, des espaces "communicants" pour divers événements, des réceptions à plus grande échelle ou des salles de réception plus petites.

De nombreuses marques de luxe, comme Chanel par exemple, présentent leurs défilés chaque année dans la grande nef. Comme on peut le constater, chaque centimètre carré du Grand Palais est précieux à tous points de vue, et leur stratégie est d'utiliser tous les espaces qu’ils peuvent offrir aux visiteurs locaux et internationaux.

Ils sont d'accord pour dire que le numérique et les installations digitales sont le moyen le plus courant de communiquer avec ses publics.

Les visiteurs d'aujourd'hui utilisent leur téléphone pour beaucoup de choses et c'est ainsi que le Grand Palais a entièrement orienté l'application du musée vers l'expérience utilisateur permettant d'acheter ses billets avant de se rendre au musée. 

Une fois sur place, l'application permet d'obtenir des informations utiles tels que les horaires et les services ; il est également possible de partager l'expérience via les médias sociaux.

Ce support facilite également de nombreux autres modes d'utilisation, tels que les audioguides dans d'autres langues, la géolocalisation, les fonctionnalités de RA, etc.

Le musée peut ainsi "rester en contact" avec les visiteurs concernant les expositions à venir. En plus des autres supports utilisés dans toute stratégie de communication de musée, il s'agit d'un excellent moyen d'interagir avec ses utilisateurs/visiteurs lorsque le lieu de visite physique est fermé !

 

Comme vous vous en souviendrez peut-être, l’année dernière, notre équipe a assisté à la conférence de Ecsite. Parmi de nombreuses présentations, événements de réseautage et workshops, nous avons eu l'occasion d'assister à une discussion sur l'équilibre des travaux de construction et la satisfaction des visiteurs.

Sybill Ebers, directrice du Westfälisches Pferdemuseum Münster, Dick de Jong, directeur du musée des sciences NEMO, Baerbel Auffermann, directrice adjointe du Stiftung Neanderthal Museum, entre autres, ont expliqué leur point de vue.

Les intervenants ont expliqué qu'ils étaient confrontés au dilemme d'entretenir la passion de leur(s) public(s) pour le musée, ses oeuvres, son offre ; et la possibilité qui leur est donnée d'interagir avec le musée lorsqu'il est fermé (en plus du temps et des efforts nécessaires pour faire avancer le projet pendant cette fermeture).

De nombreux intervenants ont commenté certaines remarques et partagé des conseils spécifiques tirés de leurs expériences, tels que les canaux de médias sociaux et l'influence des sites web de musées en tant que "moyens permettant de capturer ce qui motive et intéresse leur public", le pouvoir des "maman blogueuses" qui suivent les événements les plus récents dans l'actualité.

Enfin et surtout, il leur semble important de connaître les concepts de base du SEO et de Google Analytics.

Le musée lorrain à Nancy, dans l'est de la France, est un autre bon exemple de la manière dont un musée reste "connecté à son public", même s'il est fermé pour une longue période.

Leur stratégie consiste à publier des éléments de leur collection sur leur site web. Cela permet non seulement aux visiteurs locaux de voir ces éléments sous un autre angle, mais également de créer une certaine dynamique pour que les visiteurs reviennent lors de la réouverture du musée.

Toutes ces ressources collectives peuvent être utilisées au mieux en fonction de la stratégie numérique ou de communication adoptée par une institution… mais surtout, elle permet d’interagir et de rester en contact avec le(s) public(s).

Pour aller encore plus loin, les musées peuvent utiliser leurs ressources collectives et recréer leur espace avec des visites virtuelles.

Celles-ci permettent non seulement à la collection de se déplacer partout où une bonne connexion Internet est disponible, mais il s'agit également pour le musée d'enregistrer, de documenter des expositions passées qui ne sont plus "physiquement visibles".

Un bon exemple illustrant cela est le dernier projet développé par Ortelia Interactive pour le projet artistique Women's Wealth... C'est une visite virtuelle en ligne : on peut avoir accès à chaque élément de la collection tel qu’il est a été présenté.

Suivez-nous...

Bornes, application / Musée Lorrain

En savoir plus

Guides de visite dans le musée / RMN Grand Palais

En savoir plus

La nouvelle application du Grand Palais

En savoir plus