Réalité augmentée

Usages et enjeux de la réalité augmentée : des musées 2.0 ?

Quelles sont les opportunités de la réalité augmentée ? Quelle valeur ajoutée offre-t-elle au Musée, aux marques ou aux sites patrimoniaux ? 

 

Wezit vous propose notre vision sur cette nouvelle technologie qui transforme depuis déjà quelques années les dispositifs de découverte. 

De nouvelles expériences vous attendent..

 

Bonne lecture sur Wezit !

 

Définition de la réalité augmentée

Par définition, la réalisation augmentée est la superposition de la réalité et d'éléments (sons, images 2D, 3D, vidéos, etc) calculés par un système informatique en temps réel. 

En effet, le terme « Réalité augmentée » est apparu dès le début des années 1990. Cependant, la réalité augmentée n’a connu de réel succès qu’après l’apparition des smartphones et des tablettes.

Une application de réalité augmentée consiste à capturer une scène réelle et à l’interpréter afin de détecter des éléments qui peuvent être utilisés comme des repères afin d’insérer des objets numériques.

 

Différences avec la réalité virtuelle

Le concept de la réalité virtuelle fait référence aux techniques permettant de simuler un environnement 3D, avec lequel l’utilisateur peut interagir.

L’utilisateur est immergé dans cet environnement et peut manipuler des objets ou effectuer une série d’actions.

Les applications de réalité virtuelle sont souvent utilisées à travers des casques de réalités virtuelles, des tapis roulants omnidirectionnels et des gants sensitifs.

La réalité augmentée dans les Musées et sites patrimoniaux 

Pour nous, la réalité augmentée est une source de découvertes et nous pensons que cette technologie apporte une richesse de visualisation et d'informations. 

L'impact reste très positif pour ceux qui utilisent cette technologie

Depuis quelques années, les musées et sites patrimoniaux ont pris en compte l'utilisation des outils digitaux au sein de leurs sites.

Depuis quelques années de nombreux musées et sites patrimoniaux proposent à leurs visiteurs des applications mobiles ou tablettes. Ces dernières permettent à l'utilisateur de retrouver les plans des lieux, les horaires ou encore des audioguides (en version gratuite ou payante).

La réalité augmentée s'est peu à peu introduite dans ces lieux permettant notamment de compléter le parcours de visite et d'offrir une réelle expérience.

 

Enrichir les contenus

Par la réalité augmentée, les Musées et sites patrimoniaux peuvent enrichir leurs contenus. C'est-à-dire qu'ils ont la possibilité de compléter leur proposition de visite. Notamment par la mise en place de dispositifs innovants. 

Proposer une expérience de réalité augmentée permet, entre autres, de se différencier et de se singulariser par rapport à d'autres lieux qui n'intégreraient pas cette technologie. Cette nouvelle façon de visiter permet aux visiteurs d'enrichir leur découverte et de leur permettre une compréhension complète et innovante de l'oeuvre ou du lieu en question.

 

Aspect ludique

Comment intéresser le visiteur et le faire revenir ?

Quelle expérience lui faire vivre pour que le lieu devienne un souvenir particulier ? 

Toutes ces questions ont longtemps posé souci aux Musées et sites patrimoniaux. La concurrence est importante et il devient de plus en plus difficile de s'imposer. Les nouvelles technologies et notamment celle de la réalité augmentée suscitent de nouvelles formes de création et de proposition d'exposition notamment.

De plus, elle apporte un côté ludique pour le visiteur qui peut expérimenter de nouvelles pratiques de visite. Ces nouvelles pratiques sont interactives et permettent une compréhension plus visuelle du sujet.

Ces développements techniques apportent également un complément en termes d'apprentissage.

Ces nouvelles approches permettent de contextualiser des concepts ou informations parfois abstraits.

Dans un cadre plus informel,  l'apprentissage évolue dans un contexte entre réel et virtuel. Un environnement composé de différentes situations permettant un meilleur transfert de connaissances et un développement des compétences.

A retrouver, quelques-uns de nos projets en lien avec la réalité augmentée : 

Une explication sur lacollaboration avec notre partenaire Wikitude ici !

Proposer une expérience de visite "autre"

Depuis plusieurs années, les expériences de réalité augmentée se sont multipliées dans les musées, sites historiques, de science ou de patrimoine. Une opportunité pour ces lieux qui peuvent susciter dorénavant plus d'intérêt et de la part d'un plus large public. 

L'introduction peu à peu de ces dispositifs a permis de créer un parcours enrichi et davantage interactif. Le visiteur a la possibilité de créer sa propre expérience de visite par les outils de visite qui lui sont proposés.

 

Faciliter la compréhension

Il n'est parfois pas évident de comprendre et d'intégrer une oeuvre. Des sites protégés ou des objets sensibles ne sont pas toujours présentés au public pour leur bonne conservation.

La réalité augmentée permet une reconstitution par visualisation plus réelle. Elle y intègre des détails insoupçonnables. Le visiteur y trouve donc un intérêt et découvre de manière ludique un environnement différent, complémentaire. 

Depuis quelques années déjà, les musées et sites patrimoniaux se penchent vers la tendance de "réalité augmentée". Chaque site a pour objectif de se démarquer, de proposer la meilleure expérience visiteur afin d'accroître sa notoriété personnelle. 

 

L'aspect émotionnel

L'Atelier des Lumières est une autre manière de voir les choses : Culturespaces a décidé de créer cet espace, qui a ouvert mi-avril, pour permettre d'offrir une expérience émotionnelle importante à ses visiteurs. 

Voici le témoignage de notre collègue Ségolène, responsable des partenariats, et qui a eu la chance de s'y rendre :

"On pousse la porte de cet immense espace "brut" , il y fait très sombre et il y a des gens partout : certains assis par terre, d'autres ont amené de petites chaises pliantes, des enfants qui courent... Beaucoup de touristes. Des éléments sont projetés sur les murs, le plafond, le sol, différents suivant les endroits, en même temps qu'une musique qui s'accorde parfaitement aux éléments visuels. Il y a des coins, des recoins, des espaces fermés en rond, et même un espace "bar". L'expérience doit se vivre pour exister !"

C'est cet aspect "expérience de visite" sans chronologie, sans besoin de connaissances particulières et sans contraintes qui a été mis en avant ici.

Informations et nouveautés

Beaucoup d'entreprises développent l'expérience des consommateurs grâce à la réalité augmentée ; à travers un travail de mise en mouvement et de visualisation.

Exemple : dernières nouveautés du groupe IKEA qui propose notamment à ses clients de simuler chez eux directement la mise en place de pièces d'ameublement. 

L'application IKEA Place permet à l'utilisateur d'imaginer des meubles et objets de décoration en direct dans son intérieur. L'outil est capable d'adapter la taille du meuble en fonction de la pièce. Une nouvelle façon de faire ses achats 2.0 ! 

Autre exemple : le groupe Inditex a récemment développé l'application ZaraAR. Elle permet de faire apparaître des mannequins évoluer sur l'écran du téléphone. Une expérience utilisateur créative et qui permet de lier l’utilisateur à  la marque. L'icone "shop the look" offre la possibilité d'acheter les articles portés par le modèle en réalité augmentée. 

D'autres infos 

Pour encore plus d'informations sur le sujet nous vous proposons de lire cet article de Toptal particulièrement inspirant : Cliquez ici

Vidéo

Application géolocalisée / Exposition Artistes et Robots

En savoir plus

Application géolocalisée / Musée des impressionnismes

En savoir plus

Application Géolocalisée / Ville d’Auch

En savoir plus