Réalité augmentée

Notre définition de la réalité augmentée !

Qu'apporte la réalité augmentée ?

Les nouvelles technologies apportent à l’interprétation du patrimoine des possibilités inédites.

Muni d’une tablette numérique, le visiteur pourra ainsi se promener virtuellement dans un musée / lieu d'exposition / site patrimonial.

Sans entrer en rivalité avec l’architecture et l’aménagement des salles, la réalité augmentée propose une immersion surprenante, et donne accès très simplement à des contenus pédagogiques pertinents.

Grâce au principe de réalité augmentée, le visiteur a la possibilité de voir le décor s’animer pour lui livrer l’histoire d’un artiste dans un musée.

En utilisant sa tablette pour filmer chaque pièce, il voit des éléments d’interprétation s’afficher. 

 Les visiteurs peuvent ainsi se disperser dans la salle, et accéder selon leurs centres d’intérêt et leur disponibilité aux contenus proposés.

La réalité augmentée peut parfois transporter le visiteur dans d’autres lieux pour stimuler son imagination et enrichir son expérience de visite.

La scénographie et le scénario

La narration chronologique et le principe de décor en réalité augmentée imposent parfois de modifier légèrement la scénographie actuelle.

Le principe de déclenchement des séquences grâce à la réalité augmentée amène le visiteur à porter un autre regard sur le site et la reconstitution d'un décor.

Respecter l’autonomie et le rythme de la visite

Il s'agit de respecter l’autonomie et le rythme de chaque visiteur tout en lui proposant des contenus adaptés.

Grâce à a réalité augmentée, chaque personne équipée d’une tablette est en mesure de déambuler à sa guise dans la salle où elle se trouve.

Si la personne équipée d’une tablette apprécie plutôt le passage d’un objet à l’autre sans y consacrer trop de temps, elle pourra le faire.

Et si les visiteurs sont venus découvrir le domaine d'un château en famille, une modalité de visite en réalité augmentée est particulièrement appréciée du jeune public qui s’engage davantage dans la visite.

Il y a ainsi une dynamique parents-enfants, soutenue par le type de médias auxquels la famille a accès (jeux, recherche d’indices, etc.) et l’adoption de niveaux de lecture appropriés.