Réalité augmentée

Notre définition de la réalité augmentée !

Qu'apporte la réalité augmentée ?

Les nouvelles technologies apportent à l’interprétation du patrimoine des possibilités inédites.

Muni d’une tablette numérique, le visiteur pourra ainsi se promener virtuellement dans un musée / lieu d'exposition / site patrimonial.

Sans entrer en rivalité avec l’architecture et l’aménagement des salles, la réalité augmentée proposera une immersion surprenante, pour replacer - un château par exemple - dans son histoire, et donner accès très simplement à des contenus pédagogiques pertinents.

Grâce au principe de réalité augmentée, le visiteur aura la possibilité de voir le décor s’animer pour lui livrer l’histoire d’un artiste dans un musée. En utilisant sa tablette pour filmer chaque pièce, il verra des éléments d’interprétation s’afficher. Une lettre, un objet, une photo ou un tableau déclencheront des séquences animées, des commentaires, des diaporamas illustrant les différentes périodes de la vie de l'artiste, et de sa famille.

 Les visiteurs pourront ainsi se disperser dans la salle, et accéder selon leurs centres d’intérêt et leur disponibilité aux contenus proposés. Des éléments reconnaissables dans la scénographie permettront si nécessaire d’identifier les éléments de décor interactifs.

La réalité augmentée pourra parfois transporter le visiteur dans d’autres lieux pour stimuler son imagination et enrichir son expérience de visite.

La scénographie et le scénario

Cette narration chronologique et le principe de décor en réalité augmentée imposent parfois de modifier légèrement la scénographie actuelle et principalement l’accrochage des œuvres et des photos de famille.

Il est en effet essentiel que chaque élément de décor accompagne le discours proposé dans la tablette.

Le scénario de la visite numérique répond ainsi aux attentes essentielles du public désireux de retrouver les traces sensibles de la vie de l'artiste concerné. Il organisera les contenus sur sa biographie et son œuvre de manière évidente dans une lecture chronologique très accessible.

Le principe de déclenchement des séquences grâce à la réalité augmentée amène le visiteur à porter un autre regard sur le site et la reconstitution d'un décor.

Respecter l’autonomie et le rythme de la visite

L'enjeu est souvent de garantir le respect de l’autonomie et du rythme de chaque visiteur tout en lui proposant des contenus adaptés.

L’adoption de la réalité augmentée permet de répondre de façon satisfaisante à cet enjeu. En effet, chaque personne équipée d’une tablette est en mesure de déambuler à sa guise dans la salle où elle se trouve.

Si cette personne est avide de détails, elle peut soit passer le temps qui lui est imparti dans la salle à découvrir de façon exclusive une œuvre, un objet, un élément de mobilier, une lettre, etc ou mettre telle ou telle fiche en favori pour les découvrir à tête reposée dans un éventuel "carnet de visite" après la visite.

Au contraire, si la personne équipée d’une tablette apprécie plutôt le passage d’un objet à l’autre sans y consacrer trop de temps, elle pourra tout aussi le faire.

Enfin, si les visiteurs sont venus découvrir le domaine d'un château en famille, une modalité de visite en réalité augmentée est particulièrement appréciée du jeune public qui, nous l’observons souvent, prend la main sur le dispositif et s’engage davantage dans la visite.

Peut ainsi s’engager une véritable dynamique parents-enfants, soutenue par le type de médias auxquels la famille a accès (jeux, recherche d’indices, etc.) et l’adoption de niveaux de lecture appropriés.